Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bernard vandewiele

  • Vin, peinture et poésie

    L'Association Bleu 31 a le plaisir de rendre compte de l'événement créé par les Éditions de L'Autre incertain dans les cales de la péniche Alizarine Quai Mistral à Valence le samedi  25 février 2017.
    L'Autre incertain y présentait une EXPOSITION de petits formats de Brigitte Nêmes. Cécile et Raphaël, les mariniers, transportent habituellement par voie fluviale vins et futailles du Nord au Sud et du Sud au Nord. L’an dernier, des tableaux de Brigitte sont revenus de Paris portés dans les entrailles de la péniche. Actuellement, contraints de rester à quai, ils offraient leur lieu selon un projet concocté de longue date. Vins et expression artistique ne sont-ils pas faits pour s'entendre ? Baudelaire a chanté cette union et avant lui Omar Khayam au XIe siècle.
     "Ce que je demande c'est un flacon de  vin en rubis, une œuvre de poésie,
    un instant de répit dans la vie et la moitié d'un pain
    Si avec cela je pouvais ami, demeurer près de toi, dans quelque lieu en ruines, ce serait un bonheur préférable à celui d'un sultan dans son royaume"
    Les tableaux de Brigitte sous les projecteurs laissaient éclater les couleurs et la fraîcheur d'expression de l'artiste.

    Dans ce décor, une LECTURE de poèmes extraits de Un caillou qui pense oiseau à paraître aux éditions l’Autre incertain était donnée par l'auteure Geneviève Briot, accompagnée de Bernard Vandewiele et de Maïa, une jeune violoncelliste.
    "Les mots sont sur la lisse
    prêts à être tissés
    Laines de l'amour
    du doute et de la sagesse
    le présent a couleur de la terre
    a tissage de la toile
    toujours inachevée"

    Cette lecture a été suivie du vernissage des peintures de Brigitte, qui a présenté ses tableaux avec une spontanéité et un humour réjouissants.
    Le plaisir des yeux, des oreilles et du cœur, un apéritif arrosé de vins de la région, ont créé ce moment de convivialité qui laisse trace en chacun des participants.

    Le dimanche 26 février, l'EXPOSITION de Brigitte Nêmes s'est poursuivie de 12 H 30 à 18 H 30
    À 16 H 30 Brigitte a réalisé une peinture sur le bateau.

      éditions l'autre incertain,péniche alizarine,cécile sauthier,raphaël sauzéat,transport par voie fluviale,artiste brigitte nêmes,baudelaire,omar khayam,un caillou qui pense oiseau,geneviève briot,bernard vandewiele,annick roubinowitz

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Photo Annick ROUBINOWITZ]

  • Bernard Vandewiele vous invite

    Ce vendredi 7 décembre 2012
    Bernard Vandewiele vous invite à rencontrer

    André Cohen Aknin et Geneviève Briot

    Il est du Sud (le vrai, l’africain), elle est d’où en allant vers l’Est on perd le Nord (raisonnablement, du bon côté de la frontière).
    Dans leurs derniers ouvrages,
    Des cerises en hiver pour l’une,
    le Sourire de l’absente pour l’autre,
    les racines “leur chatouillent la plante des pieds”, comme ils disent.

    Ils se proposent au cours de cette rencontre d’interroger le lien entre absence et création.
    En somme une émission spéciale “Des racines et des ailes”

    J’aurai, nous aurons à cœur, de déranger leurs chatouillis:
    Qu’est-ce que c’est qu’un couple d’écriveurs-vants-vains ?
    Comment vit-on ensemble dans des exils différents ?
    Est-ce que l’écriture aide à ce métissage ?
    Etc…

    Ils pourront, vous pourrez, nous pourrons,
    poursuivre la soirée en lisant ensemble quelques textes -
    les leurs ou d’autres - les vôtres pourquoi pas -
    autour de boissons dont votre hôte (bibi) s’occupera,
    et nous pourrons poursuivre la soirée autour de quelques denrées fines que vous aurez amenées.

    Au plaisir de vous rencontrer ce vendredi 7 décembre à 18 h 30
    à l’ÉCURIE DE LA DAME QUI PÂME AU FOND DE L’IMPASSE,
    c’est-à-dire au fin fond à gauche dans l’impasse Pâme,
    en prenant l’escalier entre le 22 et le 24 rue Pêcherie, à Romans.