Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexandre marius jacob

  • Vient de paraître

    Photo D'azur presse.jpg

    D'azur et de feu - Sept visages de Josette Duc

    Récit de Geneviève Briot et illustration de Jean-Luc Boiré.

    Edité par l'association Bleu 31, 2020

    On y évoque la vie d'une Romanaise, née à Châtillon St Jean en 1927 et décédée en 2019 à l'âge de 92 ans.

    Josette a épousé Robert Passas de Bourg-de-Péage en 1950. Robert était anarchiste, libertaire et poète ; Josette était anti-conventionnelle, spontanée, littéraire.

    Selon leur vœu le plus cher, ils deviennent instituteurs, d'abord au Maroc, puis dans la Drôme.

    Au fil du récit, on rencontre une femme aux sept visages : la désirante, l'amoureuse, la femme libre, la femme blessée, la voyageuse, la tisseuse de liens, la mystique.

    Une femme qui portait les valeurs de fraternité et de liberté des anarchistes.

    Une femme en quête de spiritualité sans pour autant appartenir à une religion.

    Une femme amoureuse. Josette a aimé d'amitié ou d'amour des gens hors du commun. Elle se souvenait avec émotion de sa passion amoureuse pour le vieil anarchiste libertaire Alexandre Marius Jacob. Elle en témoigna sur France Culture lors d'une émission consacrée à “cet honnête cambrioleur” qui était revenu en métropole après 23 ans de bagne. Dépourvu de jalousie, Robert, son mari, s'était réjoui : "Elle tomba dans l'hiver de Jacob comme une branche d'avril" a-t-il écrit. Marius avait alors 74 ans, elle 27. "L'amour n'a pas d'âge", disait-elle. Elle vivra son dernier amour à 80 ans, avec René qui l'accompagnera jusqu'à son dernier souffle.

    Geneviève Briot, auteur de romans, poésie, théâtre, a composé ce récit à partir d'entretiens qu'elle a eus avec Josette Duc, tout en y incluant des écrits de cette dernière.

    On  peut acheter le livre à Romans,  

    à la Papeterie Deval

    à la Librairie Les Cordeliers

    à la Librairie La Manufacture

    On peut également le commander à l’Association Bleu 31 en envoyant un chèque à l'adresse postale : Les Chapeliers Bât A - 5 rue du Sergent Bouchet 26300 Bourg-de-Péage

    18 € + 4,20 de frais de port

  • D'azur et de feu - Sept visages de Josette Duc

    josette duc,genevieve briot,jean-luc boire,colombe de dieuleveult

    Une dynamique s'installe autour de la publication par "Bleu31" de la biographie de Josette Duc écrite par Geneviève Briot, avec Jean-Luc Boiré illustrateur, Colombe de Dieuleveult graphiste. 

    "L'amour fut la grande affaire de Josette Duc. Il y eut Robert, le mari anarchiste et poète, et aussi Alexandre Marius Jacob, "l'honnête cambrioleur ; d'autres amours ont ensuite enflammé cette femme de désir, gourmande de vie. Nourrie de poésie, libre par-dessus tout, elle cultive l'amitié et enseigne avec ferveur. Elle danse, chante, parcourt le monde, poussée par une curiosité insatiable, par son "goût des autres".  Le cœur sur la main et en quête de spiritualité, elle trace un chemin original.

    Geneviève Briot, sous une plume sobre et minutieuse, nous livre un récit fidèle aux entretiens qu'elle a eus avec Josette Duc."

    Vous pouvez souscrire dès maintenant pour aider à sa parution.
    Prix de l'ouvrage : 18€
    Frais de port pour chaque ouvrage : 4,20€
    Vous pouvez télécharger le bulletin de souscription et l'adresser ainsi que le règlement à l'adresse postale :
    Association BLEU 31, Les Chapeliers - Bât A - 5 rue du Sergent Bouchet - 26300 Bourg-de-Péage.
     
    Merci de transmettre l’information sur votre réseau.
     
  • Josette Duc, une grande dame de cœur

    J'écris actuellement un texte sur la vie de Josette Duc, intitulé "D'azur et de feu. 

    Sur internet ou dans des livres, on parle d'elle en évoquant la vie d'Alexandre Marius Jacob. Avec son mari Robert Passas, ils furent de grands amis de "l'honnête cambrioleur". Qu'elle vécût un amour exceptionnel avec lui est une chose importante. Mais elle est beaucoup plus que cela. Femme de désir, de passion, femme libre par-dessus tout.

    J'ai eu la chance de croiser son chemin.

    En 2017, j'ai écrit un poème pour ses 90 ans afin de célébrer sa vitalité, ses enthousiasmes, sa curiosité tous azimuts. Je ne savais pas encore que j'écrirais l'histoire de sa vie.

    josette duc,robert passas,alexandre marius jacob,andré cohen aknin,geneviève briot

    Je la savais gourmande de vie, sans peur et sans reproche. À travers ses écrits, elle nous donnait à voir des personnes hors du commun qu'elle avait connus, aimés d'amour ou d'amitié, avec lesquels elle avait cheminé. Sa vie à elle transparaissait seulement en filigrane. Je pressentais que son éthique était du plus grand intérêt. Elle a accepté de me livrer une part plus personnelle lors d'entretiens tout au long de l'année 2018.

    Après une vie de voyages, de découvertes, Josette, femme généreuse, grande amoureuse, nous quittait, prenait le grand large le 14 janvier 2019. Elle que le psychanalyste Pierre Solié appelait "la fille d'Isis", peut-être parce qu'elle avait le désir de rassembler ce qui était séparé, nous révèle une spiritualité hors des religions instituées. 

    La mort pour elle, ainsi que le dit Rabidranath Tagore "n'est pas pas éteindre la lumière, c'est éteindre une lampe parce que l'aube arrive".

    Dans ce récit, je ne veux pas la célébrer - elle n'aurait pas aimé cela - mais je voudrais témoigner sur sa vie, sur ce qu'elle m'a confié, sachant que ce serait transmis.

    Geneviève Briot