Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Balade poétique à Savasse, le 26 mars - Itinérance(s)

Avec André et Geneviève, les Colporteurs- liseurs et une cinquantaine de marcheurs
 
Sur la colline, sous les remparts, les poèmes des livres prennent voix. Des poètes d'aujourd'hui et d'autrefois, d'ici et d'ailleurs, africains, amérindiens, revivent dans les rues, près des églises, s'envolent avec les oiseaux dans la plaine.
Les poèmes se mettent à battre dans les corps des marcheurs et dans les pierres.
L'invisible enlace le visible.
Un élan de partage nous unit.
Bouquet de ferveur.
La vigne des anciens toujours vivace fait couler les meilleurs cépages dans la voix de Claude, un participant.
Nous marchons dans le manteau du printemps, prêts à faire éclore nos désirs secrets.
 
Quand tu es mal à l'aise 
dans ton cœur
va marcher
dit l'Amérindien Ted D. Palmanteer
 
Écoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s'entend
Entends la voix de l'eau
Écoute dans le vent
Le buisson en sanglot :
c'est le souffle des ancêtres
dit L'Africain Birango Diop
 
Le monde est nu, je voudrais le vêtir d'un poème d'amour comme la page blanche,
dit le Montilien Alain Borne

1 Nous partons (8).jpeg2 En marche (11).JPG

3 Biop.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Andrée Chedid.JPG

 

Écrire un commentaire

Optionnel