Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2007

La danse des haï-kus

À la suite de l'exposition "31 minutes"
La danse des haï-kus


Le 19 juin 2007 aux Nouvelles Planches, les enfants de CE1 de l'école La Martinette à Romans sous la conduite de leur professeur Sylvie Lerminiaux ont présenté leurs créations, fruit d'un cheminement après la visite de l'exposition "31 minutes".
Ils ont écrit des haï-kus, inventé des signes pour traduire leurs mots et leurs phrases. Ces calligraphies, ils les ont dessinées avec les calames qu'André leur avait taillés. Depuis janvier, ils ont travaillé avec Yvonne Collino pour exprimer par la danse leurs mots et leurs phrases. Une danse créative pleine de sensibilité et d'harmonie où chaque enfant était en lui-même et relié aux autres. Nul doute que cette recherche aura éveillé leur sens artistique et leur aura donné une aisance pour leur expression personnelle, une capacité d'écoute aussi. À nous, ils ont apporté un grand plaisir de spectateur. Notre plaisir est aussi d'avoir vu ainsi prolongée notre propre recherche. Ils ont pris le relais pour vivre leur propre aventure. Bravo et merci à Sylvie.
Voici quelques-uns des haï-kus :

"On commence par un trou tout rond
Dans les fontaines dans les bassins
Il ressemble à un visage dans un tableau"
Éli

"Les nuages tachent le ciel
Le soleil les attrape
Et les mord avec les dents"
Marine

"La nuit j'ai vu un désespoir
Le nuage était en forme de guerre
Un serpent est entré dans un drôle de labyrinthe"
Nabil

13/06/2007

Lecture Librairie Notre Temps Valence

 - le mercredi 20 juin 2007 à 17 h30,
à la libraire "Notre Temps" 30 Grande rue - 26000 Valence

lecture et signature de "Najib l'enfant de la nuit" et de "La lèvre du vent".

Seront également présents deux autres ouvrages de Geneviève
"Un livre à la mer" récits écrits à partir de témoignages de personnes de la Drôme qui ont un lien avec l'Algérie. Des univers qui expriment une Algérie multiple, lumineuse et tourmentée. Une Algérie qui demeure vivace dans la mémoire de nombreux Français.

"Histoire d'éléphant" un album jeunesse illustré par Armand Kaercher. Une alliance d'aquarelles et de collages qui souligne la sensibilité et l'humour de cette histroire.

07/06/2007

Beyrouk

"Et le ciel a oublié de pleuvoir" de Beyrouk (Édition Dapper) vient d'obtenir le prix des lecteurs de "Coup de Cœur Drôme" organisé par l"Association "Coup de soleil"
Mbarek Ould Beyrouk est mauritanien. Il rencontrera les lecteurs à la Médiathèque de Chabeuil le vendredi 8 juin 2007 à 18 h.

Un roman qui porte les couleurs du désert. Avancer dans l'histoire comme on avance dans les dunes ou sur le reg, sans hâte, en voulant pénétrer le ressenti de Mahmoud l'ancien esclave, de Béchir le chef de tribu intransigeant, de Moulay le fou et bien sûr de Lolla la belle révoltée. Essayer de tenir les rênes de la lecture pour profiter de chaque instant et en même temps, avoir la fièvre d'aller plus vite vers le dénouement que l'on pressent pourtant tragique. Telles ont été mes impressions de lectrice.
La construction du roman qui confronte les points de vue, ses personnages tracés à la pointe sèche, son style qui allie force et détachement m'ont donné un très grand plaisir de lecture.
"Et le ciel a oublié de pleuvoir", un roman de révolte dans une langue âpre comme le sable, ample comme le ciel et l'horizon lointain, ardente comme le soleil.


 

04/06/2007

Montélimar, le 5 juin 2007

 André présentera son roman "La lèvre du vent", L'Harmattan Editeur. 

• à la librairie Place MEDIA, 52 rue Pierre Julien. Signature de 16h à 17h30

• à la Médiathèque Intercommunale,  boulevard du Général de Gaulle.  Lecture à 18h 

• au Centre social "La Passerelle", Quartier MontLouis. (à l'iniatiative de l'Association Mosaïque et de Radio M) Présentation, échange à 20h45  

01/06/2007

Les uns aux autres

Quelques mots pour débuter juin :

"Nous sommes ici non pour parler, mais pour nous renouer en vie les uns aux autres"

Valère Novarina (Vous qui habitez le temps)