Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2007

Exposition 31 minutes

 medium_affiche_31_.jpg

MÉDIATHÈQUE Simone de Beauvoir - 26100 ROMANS
du 4 au 31 mai 2007

"entendre le son et l'écho qui rebondit
tirer un fil de l’écheveau
fil de l'écriture et du signe
creuser le silence libérer la parole"


31 minutes est un itinéraire entre l'image et le trait, l'écriture et la voix. Polyphonie du regard et des sens. Un univers où la présence du bambou donne ancrage et légèreté. Un moment où le visiteur pourra se laisser atteindre par des mots des images selon ses envies son histoire. À chacun d'inventer son chemin.

Geneviève Briot, auteure
André Cohen Aknin, auteur
Juan Antonio Martinez, metteur en scène
Cathline, auteur compositeur interprète
Bernadette Revoux, plasticienne

• Vernissage le vendredi 4 mai - 18h

• Vendredi 4 mai 18h - Lecture chant "31 minutes" - Collectif 31
Musique de bambous, chants, textes donnés comme des musiques. On entend les voix de Geneviève, Juan, André ; celle de Cathline, venue de la terre, nous éclaire.

• Jeudi 10 mai 18h - La lèvre du vent, roman d'André Cohen Aknin - Lecture
L'histoire d'enfants dans la guerre fin des années 50 à Oran. Leur joie de vivre, la montée des événements, les interrogations des juifs d'Algérie. Les voix des différents acteurs se croisent dans un style vif et coloré. L'historien Benjamin Stora parle "d'un ouvrage passionnant de sensibilité et d'érudition."

• Samedi 12 mai 15h - Najib l'enfant de la nuit de Geneviève Briot - Lecture
Najib, le petit Kabyle, dont la famille a été anéantie lors de l'attaque de son village par des groupes armés, est accueilli dans un centre de vacances en France. Le monde de l'enfance avec son mal être, son imaginaire, sa soif de découverte dans une écriture sobre et alerte.

Jeudi 24 mai 18h - Ecriture en huit - Lecture par André Cohen Aknin et Geneviève Briot
Une lecture qui accorde l'écriture et la voix. Les mots d'André, vigoureux et sonores, font face à ceux de Geneviève qui puisent au fond de la page un éclat fugitif. Leurs mots se tressent, se regardent, rebondissent. Une écriture en mouvement dans un geste d'artisan, symbole d'infini.

• Les 5, 11, 19, 26 mai (après-midi) - Bernadette Revoux, plasticienne
Sous le pinceau l’encre devient tache puis se métamorphose en tissu déchiré, reprise, raccommodage, ou grillage. Elle peut se faire impact, soudure… Derrière l’objectif, l’œil cherche le détail sur lequel le regard ne s’arrête généralement pas. Pour être ensuite transformé, en quête de trace, d’empreinte…

• Le mardi 29 mai de 16 à 18h - l'Association À fleur de mots
. Présentation par Bernard Finot et Cathline Oriol. Ses projets, ses actions, ses horizons... Ils seront là pour répondre à toutes vos questions.

Les commentaires sont fermés.